Khalid Izri - Muziekpublique Muziekpublique
Rechercher :

Khalid Izri

Le chanteur et compositeur Khalid Izri est né dans le Rif (Maroc), terroir berbère au bord de la méditerranée. Sa musique, puise ses racines dans les traditions berbères (Amazigh) sans pour autant tourner le dos à la modernité et à l’innovation. Elle se caractérise par ses variations rythmiques et mélodiques, par la diversité de ses airs et de ses états d’âme : Un style propre et riche.

Avec sa splendide voix de contre ténor, Khalid Izri nous révèle une grande maîtrise technique et une énorme capacité d’interprétation vocale qui font de lui une référence incontournable dans le chant amazigh.

Homme de conviction et de compromis avec de nobles causes depuis son jeune âge, Khalid Izri, « à travers le chant », dénonce les injustices, réclame le droit des peuples de jouir de leur identité culturelle, appel au rapprochement des cultures et dénonce le racisme et la xénophobie, rend hommage à la terre, à l’amour et à la liberté.

Khalid Izri vit en Europe depuis quelques années. Cet exil n’a fait que renforcer ses qualités d’artiste. Avec sa chaude voix, il ne cesse de faire vibrer les places et les théâtres, séduisant ainsi, un public de plus en plus large.

Hide & Seek Festival !

22->28 août 2016 : Concerts du monde dans des lieux insolites de Bruxelles

Les lieux les plus surprenants et emblématiques de Bruxelles s’ouvrent à sept jours de concerts acoustiques pour le Hide & Seek Festival. Une expérience unique pour découvrir les musiques du (...)

>> Lire l'article

En route pour une nouvelle année de cours !

Inscriptions 2016-2017 à partir du 22 août

L’année 2015-2016 se termine tout doucement mais une autre se prépare. Nous tenions à féliciter une fois de plus les élèves et professeurs présents sur scène lors du End of Season du 11 juin dernier, le (...)

>> Lire l'article

Bilika (Baskeland) | Hide & Seek

Concert aux Archives de la Ville de Bruxelles

A l’ère de l’Internet, voici un lieu qui paraît bien suranné. Et pourtant, de nombreux historiens, doctorants, étudiants, employés communaux ou simples passionnés s’y croisent régulièrement. (...)

>> Lire l'article