A Song a Day : Didier Laloy (accordéon diatonique) - Muziekpublique A Song a Day : Didier Laloy (accordéon diatonique)
Rechercher :

10 years Muziekpublique

lundi 07 mai 2012

A Song a Day : Didier Laloy (accordéon diatonique)

Tragédie Légo

Etienne Bours : « Didier Laloy est depuis plusieurs années considéré comme l’un des représentants les plus actifs du renouveau de l’accordéon diatonique en Europe. Son aisance sur scène, son aptitude à aborder tous les genres musicaux, son jeu subtil, ses qualités humaines ont fait de lui un musicien très demandé et largement apprécié...
Beaucoup d’accordéonistes de talent nous ont joué d’exceptionnelles musiques. Beaucoup nous ont appris à aimer l’instrument sous toutes ses formes. Nous ne manquons pas de noms pour illustrer chaque style, chaque région, chaque musique. Mais s’il en manquait un, un seul, un inclassable, un hors catégorie, nous l’avons en la personne de Didier Laloy. Mais il ne joue pas d’accordéon, il joue du Laloy ! »

Ce morceau « Tragédie Légo » est une composition propre dont le titre a été inventé par les enfants de Didier.

- Image : Rafael Serenellini, Justine vande Walle, Margot Locatelli
- Son : Cédric Plisnier, Arthur Benedetti
- Production : Jacoba Kint, Morgane Mathieu
- Coordination Technique : Mathieu Alexandre



Commentaires | Ajouter

Hide & Seek Festival !

22->28 août 2016 : Concerts du monde dans des lieux insolites de Bruxelles

Les lieux les plus surprenants et emblématiques de Bruxelles s’ouvrent à sept jours de concerts acoustiques pour le Hide & Seek Festival. Une expérience unique pour découvrir les musiques du (...)

>> Lire l'article

En route pour une nouvelle année de cours !

Inscriptions 2016-2017 à partir du 22 août

L’année 2015-2016 se termine tout doucement mais une autre se prépare. Nous tenions à féliciter une fois de plus les élèves et professeurs présents sur scène lors du End of Season du 11 juin dernier, le (...)

>> Lire l'article

Bilika (Baskeland) | Hide & Seek

Concert aux Archives de la Ville de Bruxelles

A l’ère de l’Internet, voici un lieu qui paraît bien suranné. Et pourtant, de nombreux historiens, doctorants, étudiants, employés communaux ou simples passionnés s’y croisent régulièrement. (...)

>> Lire l'article