Rechercher :

Extra

Refugees for Refugees au "Festival van Vlaanderen"

Concert d’ouverture, le 4 mai à Courtrai

Le 4 mai prochain, Refugees for Refugees sera en concert d’ouverture du Festival van Vlaanderen au Théâtre de Courtrai. Un honneur pour cet ensemble, projet du label Muziekpublique, dans lequel des musiciens venant de Syrie, d’Irak, Pakistan, Tibet et Afghanistan se sont réunis autour de la musique traditionnelle. Chacun d’entre eux a connu une belle renommée dans son pays d’origine, avant de devoir fuir pour arriver en Belgique en tant que réfugié. Leur parcours les a réunis autour de ce projet qui continue de répandre sa musique et son message à travers de nombreux concerts, sous la direction artistique du joueur de oud belge Tristan Driessens.

Depuis le lancement du très acclamé CD ’Amerli’ en mai 2016, le projet Refugees for Refugees a évolué vers un ensemble dont la qualité musicale et la rencontre des différents répertoires ne cessent d’évoluer. Cette évolution va de pair avec une reconnaissance et une renommée grandissante dans toute l’Europe. Ils se sont déjà produits sur des scènes prestigieuses (Esperanzah !, Rencontres Inattendus, B-Major ! Festival, ...) avec un accueil très favorable du public.

Bios des artistes, agenda des concerts, presse et toutes les infos sur Refugees for Refugees se trouvent ici.

Pour réserver un ticket pour le concert du 4 mai, Festival van Vlaanderen, Coutrai, c’est par ici.

Tammam Ramadan, le joueur de ney syrien, donne une nouvelle dimension à la chanson d’amour afghane interprétée par le troubadour Aman Yusufi avec d’énergiques solos bien dosés. Tarek Al Sayed (oud) fait vivre, ensemble avec Fakher Madallal (chant), le répertoire traditionnel d’Alep tandis qu’Asad Qizilbash, le dernier joueur de sarod du Pakistan, dialogue à travers son instrument avec le quanun du virtuose iraquien Souhad Najem, comme s’ils avaient joués ensemble depuis toujours. Et Dolma Renqingi apporte la touche magique, qui amène à cet ensemble la richesse de le pénétrante traditition vocale des plateaux tibétains, accompagnée au dramyen par Kelsang Hula. La section rythmique est assurée par la touche créative et la virtuosité de Simon Leleux (bendir en darbouka) et l’ensemble est soutenu avec subtilité par le oud de Tristan Driessens.

Hicaz Mandra - Rencontres Inattendues, Tournai, septembre 2016

Musiciens :

- Asad Qizilbash (sarod) (Pakistan-BE)
- Dolma Renqingi (chant) (Tibet-BE)
- Fakher Madallal (chant, percussion)
- Kelsang Hula (dramyen, chant) (Tibet-BE)
- Mohammad Aman Yusufi (dambura, chant) (Afghanistan-BE)
- Simon Leleux (percussion) (BE)
- Souhad Najem (qanun) (Iraq-BE)
- Tammam Al Ramadan (ney) (Syrie-BE)
- Tarek Alsayed Yahya (oud) (Syrie-BE)
- Tristan Driessens (oud) (BE)

Prochains concerts :

04/05/17 : Festival van Vlaanderen (Courtrai, BE)

24/06/17 : Festival des 5 Continents (Martigny, CH)

16/07/17 : Trefpunt (Fêtes de Gand, BE)

23/07/17 : Autres Rivages - Festival nomade des Musiques du Monde en Pays d’Uzès

29/07/17 : Sfinks (Boechout, BE)

11/10/17 : CC Bolwerk (Vilvoorde, BE)

12/10/17 : Arenberg Schouwburg (Anvers, BE)

19/10/17 : CC Zwaneberg (Heist-op-den-Berg, BE)

16/12/17 : 30CC (Leuven, BE)

02/02/18 : W:hall (Bruxelles, BE)

17/03/18 : De Warande (Turnhout, BE)



Commentaires | Ajouter

Hide & Seek Festival 2017

21-> 27 août | Festival dans des lieux insolites

Du 21 au 27 août 2017, le Hide & Seek Festival de Muziekpublique pousse les portes des lieux les plus insolites, emblématiques et surprenants de la capitale pour des concerts acoustiques de (...)

>> Lire l'article

Tamala CD-release (Sénégal/Belgique)

Bao Sissoko, Mola Sylla, Wouter Vandenabeele

Muziekpublique a le plaisir d’annoncer la sortie du 9e album sur son label et vous invite à venir partager ce moment lors du tout premier concert de sortie de CD du groupe Tamala. Pendant la (...)

>> Lire l'article

Jerron ‘Blind Boy’ Paxton (USA)

Le phénomène du blues acoustique

A seulement 20 ans, le tout jeune Blind Boy Paxton aurait pu se tourner vers d’autres styles musicaux. Et pourtant, c’est bien dans le blues, et le blues roots des années 20, style pré-seconde (...)

>> Lire l'article