A Song a Day : Dizzy Mandjeku acoustic rumba quartet - Muziekpublique A Song a Day : Dizzy Mandjeku acoustic rumba quartet
Rechercher :

10 years Muziekpublique

lundi 19 mars 2012

A Song a Day : Dizzy Mandjeku acoustic rumba quartet

‘Bolengo ya la joie’ 

Dizzy Mandjeku (guitare), Nana Akumu (chant), Baniel Mbambo (chant) et Malage de Lugendo (chant et percussions) sont quatre anciens membres du groupe légendaire ‘Tout puissant Ok Jazz’, alors dirigé par François Luambo Makiadi, plus connu sous le nom de “Franco”, le maître de la rumba congolaise. Cet orchestre originaire de Kinshasa est une des références de la musique congolaise et par extension, de la musique Africaine. Ensemble, ces 4 musiciens professionnels ont ramené des morceaux du Kinshasa des années 50, et interprètent pour nous ‘Bolengo ya la joie’ de Lucie Yenga. Le titre signifie ‘l’amour dans la joie’ ou ‘la joie dans l’amour’, et les paroles parlent de la force de l’amour et de la confiance qui l’emporte sur les mauvaises langues. Ils chantent qu’il vaut mieux être franc que de s’enfuir, affirmation que l’on ne manque pas de remarquer par leur saisissante présence sur scène.

- Production : Jacoba Kint, Morgane Mathieu
- Image : Rafael Serenellini, Justine vande Walle, Zeno Graton
- Son  : Cédric Plisnier, Arthur Benedetti
- Coordination technique : Mathieu Alexandre



Commentaires (1) Lire | Ajouter

Queimada : Quaus de Lanla | Les Bottines Artistiques | A Contrabanda

Bal folk

Se rencontrer grâce à la musique, voilà le motto de la Queimada, un bal folk populaire incontournable qui fait la part belle au rituel galicien du même nom qui allie groupe de cornemuses (A (...)

>> Lire l'article

Première Esquisse : DAHM (Dane/Achten/Hermia/Malempré)

Lula Pena, Dolma & Kelsang, Xamanek

Le Monde est un Village, émission de Didier Mélon diffusée sur La Première propose une nouvelle édition de ‘Première Esquisse’. L’objectif de la soirée ? Provoquer une rencontre artistique inattendue (...)

>> Lire l'article

Du Bartas (F) : présentation du cd Cinc

Une musique à écouter jusqu’à la danse

Du Bartàs chante en occitan et en arabe les traces anciennes ou récentes laissées par l’histoire au creux de leur Languedoc méditerranéen et métissé. A travers des chansons narrant les vies de « gueules (...)

>> Lire l'article