Rechercher :

10 years Muziekpublique

mardi 26 juin 2012

A Song a Day : Made Agus Wardana (gamelan) & Ni Wayan Yuadiani (danse)

Trunajaya Dance

La danse Trunajaya décrit les émotions d’un jeune homme à travers l’amour et la passion. Les mouvements de la danse reflètent le thème de la séduction et l’amour. Truna qui signifie « seul » et Jaya, qui signifie « gagner » apportent immédiatement une compréhension de la danse. Satiriques, les danseuses sont des filles plus jeunes qui prennent le rôle des jeunes hommes. Les dames portent une « destar » habituellement porté par les hommes et un pagne singulier de tissu appelé« kancut ». Le Trunajaya est souvent dansé par une seule femme mais peut l’être par deux, dansant ensemble en mouvements synchrones et au son hypnotique du ’Falun Kebyar’ (Gong Kebyar), un rapide et rythmique battement qui correspond à l’harmonie de la danse. La danse a été créée par Wayan Wandres et Gde Manik, de Singaraja, au nord de Bali.
Made Agus Wardana est né à Denpasar-Bali en 1971. À l’âge de 5, ses frères, sœurs et parents lui ont appris à danser et à jouer du gamelan, la percussion traditionnelle Indonésienne. En 1990, il entra à la S.T.S.I (grande école d’Art) dans sa ville de naissance et en 1995 il est diplômé avec le titre de Seni Sarjana, Maître de Musique. Il a participé à de nombreux festivals à travers l’Indonésie et a remporté plusieurs prix. En 1994, il a reçu de la main du gouverneur de Bali, le prix du meilleur interprète de l’année et du meilleur joueur de kendang (tambour de premier plan) lors du festival d’art traditionnel Balinais. Il a alors été immédiatement invité à jouer avec les enseignants de son école lors d’une tournée en Belgique, Allemagne, Inde et Corée du Sud. L’année d’après, il enregistre ses propres morceaux avec l’ensemble Baleganjur. En 1996, Dr. I Made Bandem, Directeur et Fondateur de la S.T.S.I, l’a envoyé pour une mission culturelle à l’ambassade d’Indonésie en Belgique. Depuis 1996, il a participé à des festivals culturels en Hollande, France, Autriche, Suisse, Luxembourg, Ukraine, Royaume-Uni, Danemark, Allemagne, Pologne et au Portugal.

- Image : Rafael Serenellini, Justine vande Walle, Margot Locatelli
- Sound : Cédric Plisnier, Arthur Benedetti
- Production : Jacoba Kint, Julie Lahaye, Romain Lissoir
- Technical coordination : Mathieu Alexandre



Commentaires | Ajouter

AfricAlive : Nobuntu (Zimbabwe)

African female power

La première soirée d’AfricAlive fait honneur aux voix des femmes et à la force qui les anime ! Nobuntu se décline en cinq personnalités fortes : cinq jeunes femmes témoignant de l’émancipation faisant (...)

>> Lire l'article

Kasse Mady Diabaté (Mali) | Aboubakar Traoré (Burkina Faso)

AfricAlive

Salif Keita l’a présenté comme « le plus grand chanteur du Mali ». Malgré cette reconnaissance d’une valeur incommensurable, Kasse Mady Diabaté peine à se faire connaître hors des frontières de son pays. (...)

>> Lire l'article

Chris Wood (Grande-Bretagne)

Le multi-folk award winner

Chris Wood, petit chouchou des concours, présente cette année son quatrième album. Encore récemment nominé dans la catégorie Best Original Song 2014, il a gagné à plusieurs reprises le BBC2 Folk Award (...)

>> Lire l'article