Rechercher :

Festivals

dimanche 03 mai 2015

Living Room Music Festival 2015

Concerts en appartements

C’est dans le quartier du nid à Ixelles qu’emménage cette année le Living Room Music Festival pour sa 13eme édition. Il s’agit effectivement de nids puisque 10 habitants du quartier vous ouvriront leurs portes et vous permettront d’assister à un concert dans leur salon. Les artistes quant à eux, prennent chaque année plaisir à s’adapter à ces conditions, source de rencontres et d’échanges.

Le concept est simple : c’est un parcours à trois étapes que vous établissez en fonction de vos coups de cœur. Chaque artiste ou groupe joue trois concerts de trente minutes par salon, entrecoupés d’une pause d’une autre demi-heure pendant laquelle vous avez la possibilité de changer de salon.

C’est l’occasion de (re)découvrir ce quartier et ses habitants mais aussi de rencontrer des artistes dans un contexte décontracté et intime. N’hésitez pas à être audacieux dans vos choix, ce festival est la meilleure des occasions de découvrir des univers artistiques et de vie.

Découvrez aussi, lors du festival, l’exposition des croquis de concerts de Florence Plissart, et l’atelier d’arts plastiques Lou Bast, le checkpoint du jour.

PRIX : Places SOLO : 5€

ATTENTION : Les PASS pour le Living Room Music Festival sont clôturés. Si vous désirez participer au festival et que vous n’avez pas réservé, des places SOLO seront en vente directement aux portes des habitants. Passez dimanche au CHECKPOINT (Lou Bast, 66 Chaussée de Boondael, 12h-18h) pour savoir à quel concert il y a encore de la place.

Pour réserver, voir ci dessous.

  • 1. Pedro Kouyate

    Pedro Kouyaté collectionne les sons ! Qu’ils prennent source dans le fleuve Niger au Mali, dans le blues et le jazz des origines, dans l’Hudson à New-York ou encore dans la Seine à Paris, ils s’assemblent et s’unissent pour mieux parler à nos âmes. Un exercice périlleux que ce chamane musical moderne réalise avec brio. Même s’il s’est formé auprès des plus grands (Boubacar Traoré, Toumani Diabate Symmetric Orchestra…) et qu’il revient d’une tournée au Japon, Pedro n’abandonne pas pour autant ses scènes préférées : le métro parisien et les salons…ixellois !


    - Pedro Kouyaté : guitare, kamela ngoni, chant

    Comme fond de « scène » : les étangs d’Ixelles. Marc est musicien, impossible de le nier : une marée d’instruments inonde son lieu de vie, quand ce n’est pas une marée d’amis lorsqu’il y organise des concerts ! Grand voyageur, son appartement reste néanmoins un vrai petit nid. Rien d’étonnant puisque Marc adore chiner et trouver l’objet idéal pour l’endroit idéal… Vous apprécierez son sens du détail et l’harmonie qui règne chez lui !

    _

    Marc Galo Avenue des éperons d'or n°4 - 1050 Ixelles
  • 2. Vinylio (Rebetico)

    Le Rebetico est né à la fin du XIX siècle mais ce n’est qu’au cours du XXeme siècle qu’il connait un franc succès, on le surnomme alors le Blues grec. Issu d’un métissage constant, vous y trouverez de singulières origines indiennes et stambouliotes. "VinYlio" propose une version énergique et non moins sensible du large répertoire qu’offre ce genre musical. L’éclatant bouzouki de Giannis Sarris et sa voix puissante sont mis en relief par le violon, le tzoura et le surprenant petit baglama ! Michaelis Spyridakis, Giannis Sarris, Nicolas Hauzeur et Renaud Dardenne vous proposent de renversants morceaux tant par l’accord envoûtant des voix que par la virtuosité des instruments.

    - Giannis Sarris : bouzouki, voix
    - Michaelis Spyridakis : voix, bouzouki, tzoura, baglama
    - Nicolas Hauzeur : violon
    - Renaud Dardenne : guitare

    Impossible de deviner que nous sommes à 100 mètres à peine de la place Flagey. Une magnifique maison en arrière-cour…le lieu est épatant et totalement insoupçonné ! Six jeunes y ont élu domicile - Edouard, Catherine, Cyprien, Céline, Balthazar et Noa -. Ils travaillent tous à l’exception du dernier qui étudie la psychologie. Ensemble, ils savourent les avantages de cette jolie bâtisse qui semble venir d’un autre temps ! L’occasion de vous y sentir « comme à la maison » vous est offerte !

    _

    Edouard Jacquin & Cie Rue Alphonse De Witte n°26 - 1050 Ixelles
  • 3. Nozomi Kanda et Hideaki Tsuji (Japan)

    De la musique japonaise, du shamisen (instrument à corde) et du shinobue (flute traditionnelle) : une musique et des instruments qui vous semblent curieux ? Plus pour très longtemps puisque vous avez l’occasion de découvrir ce duo japonais dans le salon de Stéphanie. Aucune chance d’être déçu, Nozomi Kanda à été formé au shamisen par les meilleurs (Kohei Nishikawa)tandis que son comparse est lui-même professeur au Conservatoire de Strasbourg ! Formé à la musique occidentale ils nourrissent tous deux un grand amour pour la musique traditionnelle japonaise et vous présenteront ainsi un morceau de leur culture !

    - Nozomi Kanda : shinobue
    - Hideaki Tsuji : shamisen

    Stéphanie est une femme a priori discrète mais on la découvre très rapidement pleine de convictions et de caractère ! Votre hôte est très sensible à la cause animale, elle est d’ailleurs vegan… et attention chers amis allergiques aux chats, car trois félins rodent dans le salon de Stéphanie ! Elle prend également plaisir à nourrir les canards des étangs et les oiseaux qui habitent son jardin entre deux cours de piano qu’elle donne à la maison ! Car oui, le piano est aussi l’une de ses passions. Stéphanie a presque toujours vécu à Ixelles, et c’est aussi là qu’elle trouve le calme et la douceur qui lui conviennent ! Un intérieur coquet et confortable vous attend !

    _

    Stephanie de Jonghe Rue Alphonse De Witte 60 - 1050 Ixelles
  • 4. Barakoni Quartet (Georgia)

    Les polyphonies géorgiennes ont été reprises en 2001 sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO. Il en existe plusieurs types, comme le « jodel » par exemple, mais ces chants font avant tout partie de la vie quotidienne et participent aux évènements marquant de la vie de la communauté (mariage…). Barakoni Quartet doit quant à lui son nom à une église orthodoxe très connue en Géorgie. Ils vous présenteront des morceaux polyphoniques des campagnes et des villes en s’accompagnant d’instruments traditionnels géorgiens comme le pandouri (luth) et le chongouri (luth). Vos oreilles passeront d’une région à l’autre du pays en moins de deux !

    - Alexander Savaneli : chant
    - Andro Rogava : chant, pandoeri, chongoeri
    - Zviad Mandoshvili : chant, pandoeri, guitare
    - Paata Kvitsiani : chant

    L’appartement de Gemma respire le Yoga, une discipline qu’elle y enseigne d’ailleurs. C’est à Beyrouth que cette trentenaire est née mais cela fait des années qu’elle a choisi de vivre à Bruxelles. Son lieu de vie est pour elle un espace de partage et de dialogue. Bruxelles et la diversité des rencontres qu’offre la ville lui donne envie d’y rester. Ses études en philosophie et en méditation ainsi que ses nombreux amis musiciens y sont pour quelque chose aussi !

    _

    Gemma Daou Rue Lanfray n°29 - 1050 Ixelles
  • 5. Gjini Family (Albania)

    Gramoz Gjini et son fils Brihans Gjini représentent différentes générations d’une talentueuse famille de chanteurs d’Albanie. Gramoz, le père fut l’un des solistes du fameux Ensemble Tirana avec lequel il a traversé l’Europe entière. Le fils Brihans apporte quant à lui fraîcheur et audace à ce style isopolyphonique. Ensemble, ils donnent un souffle nouveau à ce répertoire de polyphonies à bourdon venu de toutes les régions d’Albanie. A noter : les Gjini font partie du projet VOXTRA du label Muziekpublique. Ils seront d’ailleurs en concert au Théâtre Molière le 6 juin.


    - Gramoz Gjini
    - Brihans Gjini
    - Agron Zhulali
    - Kudrejt Pashaj
    - Asqeri Myslimaj

    Dans la rue des Liégeois, on trouve des français, des portugais et des belges mais pas un seul Liégeois en vue ! David, Alice, Marta, Vincent, Charlotte et Cloé sont des créatifs ! Certains font du théâtre, d’autre de la danse, du journalisme ou encore de la musique. Cassius, le chat, sera certainement invisible le 3 mai : il est bien trop timide. Une belle entente règne au numéro 50 et l’idée d’écrire une série télé sur leur lieu de vie et ce qui s’y passe revient fréquemment dans l’esprit de ces habitants. Entamez la conversation ! Ils ont la papote facile ;-)

    _

    David Serraz & Cie Rue des liégeois n°50 - 1050 Ixelles
  • 6. Pedro Moura (Brazil)

    Si Pedro Moura a la musique et la samba dans la peau, c’est grâce à la précieuse et riche formation de son papa et de son grand-père, le maître Pedro Moura dont il emprunte le nom de scène. C’est en trio, accompagné par Falk Schrawen et Robert Oliveira que Pedro nous livre des morceaux de samba, de bossa, de choro ou encore de musique du nord du Brésil… Guitare, chant, cavaquinho, percussions, trombone et flugelhorn seront au rendez-vous ! On sent presque le soleil nous réchauffer la peau ! Pieds qui gigotent et têtes qui opinent sont assurés : impossible de résister aux rythmes venus de Rio de Janeiro…et d’ailleurs évidemment !

    - Pedro Moura : guitare, cavaquinho et chant
    - Falk Schrawen : percussions
    - Roberto Oliveira : trombone, bugle

    S’il n’y a pas de Liégeois dans la rue des Liégeois, c’est parce qu’ils sont tous dans la rue de la Cuve ! En effet Charlotte, Quentin, Raphaël et Héloïse viennent tous de Huy. Ils se sont connus tout jeune, ont grandi ensemble et ont choisi d’entamer leur vie de jeunes travailleurs à quatre. Ils travaillent tous dans le secteur culturel - théâtre, musique ou encore médiation – et s’y sentent bien ! S’ils aiment les boulets liégeois, comme pour beaucoup, les frites de Bruxelles sont ensorcelantes et ils n’ont pas l’intention de quitter la capitale de si tôt !

    _

    Quentin Anciaux & Cie Rue de La Cuve n°21 - 1050 Ixelles
  • 7. Alain Everts (guitar) & Patricia Hernandez (percussion)

    C’est à Rafael Moreno qu’Alain Everts et Patricia Hernandez dédient ce concert. Un excellent guitariste flamenco qui a transmis sa passion musicale à l’enfant qu’Alain a été. On retrouve donc de nombreuses sonorités typiques de la musique espagnole que Patricia agrémente de rythmes délicats. Des morceaux emprunts de nostalgie mais aussi de joie ! Après avoir découvert d’autres horizons musicaux, Alain et Patricia reviennent ici à leurs premiers amours ! Un délice.

    - Alain Everts : guitare
    - Patricia Van Cauwenberge : percussions

    Nous voilà chez Emilie, Jonathan et Antoine qui vivent ensemble depuis quelques mois seulement. Emilie est éducatrice et pleine d’énergie, Jonathan est un assureur atypique et enfin, Antoine est un vidéaste amoureux des voyages ! Une maison d’arrière-cour, un endroit calme et paisible que ces trois trentenaires ne manquent pas d’apprécier. A l’intérieur, plusieurs univers cohabitent, à vous de deviner quel objet appartient à qui !


    _

    Emilie Renaud & Cie Rue Paquot n°16 - 1050 Ixelles
  • 8. Stevie Wishart (UK)

    Stevie est une « chose » incroyable : elle a étudié avec les plus grands (John Cage…), composé pour le théâtre, la danse, le design (Philippe Starck) et collectionne encore bien d’autres expériences. Cette anglaise voyage entre la musique moyenâgeuse et l’ultra contemporain…et est toujours accompagnée de sa vielle à roue ou de son violon. C’est une femme au talent fou et au cœur curieux. Malgré de très nombreuses collaborations sonores, c’est en solo que vous pourrez la découvrir dans le salon de Frédéric. Un moment de pureté en perspective !


    - Stevie Whishart : violon & vielle à roue

    Lorsque l’on entre chez Frédéric, on ne doute pas de sa curiosité pour d’autres cultures : divers objets discrets ramenés au gré des voyages comme des hippopotames… en ébène habitent les lieux. En effet, si Frédéric est né dans le sud de la Belgique ce sont d’autres pays, bien plus au sud encore, qu’il a visités durant 10 années avant de s’installer à Ixelles. Frédéric travaille dans le domaine de la coopération mais il est aussi musicien et fréquente très régulièrement l’Ensemble folk de Muziekpublique. C’est d’ailleurs par ce biais qu’il a découvert le Festival, un projet qui l’a très vite séduit...Une chance pour nous tous !

    _

    Frédéric Camberlin Rue Wytsman n°75 - 1050 Ixelles
  • 9. Silvia Abalos Trio

    Silvia Abalos puise depuis ses 14 ans dans le répertoire de la musique populaire mexicaine et se familiarise ainsi avec différentes langues du Mexique (espagnol, nahuatl, zapotèque…). Installée en Belgique, c’est maintenant depuis Bruxelles qu’elle poursuit, avec sa voix pour toute arme, une lutte pour la justice sociale dans le monde. Après quelques escapades dans l’univers de la salsa, du tango et du jazz, ce sont ses racines mexicaines qu’elle explore aujourd’hui. Elle nous en livre tout naturellement sa propre interprétation, témoignant d’une culture qui, loin d’être figée, est en constante évolution.

    - Silvia Abalos : chant & zapateado
    - Nacho Alcantara : guitare
    - Luis Alejandro Jarana : vihuela, quijada & zapateado
    - Pedro Pozo : violon

    Se rendre chez Doreen, Aldo et Elliott, franco-canadiens, c’est être invité à respirer l’air pur d’une maison 100% basse énergie et toute colorée, un vrai paradis enfantin. Ici, on prend tout autant soin de la planète que des gens ; vous le verrez dans le sourire d’Eliott, qui vous réservera sans doute un solo de danse dans la cuisine, tout fan des surprises qu’il est !

    Aldo, Doreen et Elliott Avenue Emile de Beco n°63 - 1050 Ixelles
  • 10. Lon Eldridge (USA Blues)

    Mais d’où vient Lon Eldridge ?! Serait-il tout droit venu de la fin du XIXe siècle ? C’est en tout cas ce dont semble témoigner son look. Lorsqu’il entame ses premières notes, le doute est encore là ! Mais après quelques instants, le vague s’évanouit et la personnalité du musicien se dévoile à nous pour nous livrer… Du blues comme on l’aime ! Une voix profonde et un jeu de guitare renversant, à croire que Lon est Shiva ! Ce sera donc du Ragtime bluesy qui groovera au salon… n’hésitez pas à emporter chapeaux et chemises à carreaux !

    - Lon Edridge : guitare, chant/gitaar, zang

    Qu’il s’investisse dans un projet de potager urbain, de magazine ou de photographie, Michel est un homme passionné ! Entre culture de la terre et de l’esprit, il vagabonde d’expositions en séances de semis et y trouve un délicieux équilibre ! En ce qui concerne la musique, Michel est omnivore : musique du monde, électro, ou encore musique classique se retrouvent dans son assiette… Un homme qui ne peut qu’éveiller la curiosité !

    _

    Michel Reuss Rue des échevins n°31 - 1050 Ixelles

Le plan du Festival


Commentaires | Ajouter

Hide & Seek Festival 2017

21-> 27 août | Festival dans des lieux insolites

Du 21 au 27 août 2017, le Hide & Seek Festival de Muziekpublique pousse les portes des lieux les plus insolites, emblématiques et surprenants de la capitale pour des concerts acoustiques de (...)

>> Lire l'article

Les inscriptions pour l’académie en 2017-2018 sont ouvertes !

Ney, bombo, ensemble des jeunes...

Les inscriptions pour l’académie en 2017-2018 sont ouvert ! L’offre de l’académie en 2017-2018 s’enrichira de quelques nouveaux cours, aussi bien individuels que d’ensemble. . Découvrez sur ces page (...)

>> Lire l'article

André Minvielle / Anne Niepold trio | School Gymnasium

Hide & Seek Festival 2017

André Minvielle jongle avec les mots et joue avec les dialectes. Quoi de mieux qu’un gymnase pour accueillir cet artiste acrobate de la langue. Là où habituellement des enfants courent et jouent au (...)

>> Lire l'article