Rechercher :

Concerts

jeudi 20 novembre 2014

Trys Keturiose (Lituanie)

Polyphonies féminines

Pour qui les écoute pour la première fois, les chants polyphoniques de Trys Keturiose ne semblent répondre à aucunes logiques musicales. D’apparence, ils sont indisciplinés, peu ordonnés voire indomptables. Pourtant, une cohérence très précise organise les différentes voix de ces chants.

Les sons et les onomatopées font la spécificité de ce style musical, et impressionnent fortement. La manière dont ces femmes interprètent ces chants provenant de traditions du 16ème siècle est également particulière : elles tournent sur elles mêmes, s’avancent d’un pas à chaque nouvelle strophe et synchronisent leurs mouvements ponctués par leurs voix unifiées.

Ce genre de ritournelles polyphoniques porte un nom très précis dans la tradition lituanienne : les sutartinès, mot dérivé du verbe sutarti : être d’accord, en harmonie. En effet il s’en dégage une forte impression de puissance unificatrice qui s’étend à tout le public. Par les thèmes qu’elles abordent et qui touchent à la vie quotidienne, ces chants parviennent à réunir les coeurs et les oreilles autour d’un noyau polyphonique inébranlable.

Cet ensemble-ci est mené par la reine des sutartinès, ‘Daiva Vyciniene’, qui a su conserver l’authenticité et la couleur des chants. Mais fait particulier à Trys Keturiose : elles ne tentent pas simplement de recopier les sons originels du genre, elles s’engouffrent avec sincérité dans chacune de leurs chansons, entrant à chaque fois dans un état de quasi-transe.

- Daiva Vyciniene : chant, direction
- Audrone Zilinskiene : chant
- Daina Norvaisyte : chant
- Egle Sereicikienne : chant
- Rima Visackiene : chant


Commentaires | Ajouter

Parno Graszt (Hongrie) + JAM SESSION

L’authentique groupe gypsy

Fondé en 1987 et regroupant des musiciens appartenant à plusieurs générations, Parno Graszt, littéralement « cheval blanc » en langue rom, est originaire d’une région pauvre de Hongrie, plus précisément (...)

>> Lire l'article

La Mal Coiffée (France) | Sutari (Pologne)

Présentation du cd ’L’Embelinaire’

Après leur passage au festival B-United les chanteuses de la Mal Coiffée sont de retour avec un nouveau cd dans la poche. Puisant dans le chant populaire languedocien, la Mal Coiffée en tire un son (...)

>> Lire l'article

AfricAlive : Nobuntu (Zimbabwe)

African female power

La première soirée d’AfricAlive fait honneur aux voix des femmes et à la force qui les anime ! Nobuntu se décline en cinq personnalités fortes : cinq jeunes femmes témoignant de l’émancipation faisant (...)

>> Lire l'article