Rechercher :

Concerts

mercredi 24 octobre 2012 , 12:30 Molière, Galerie de la Porte de Namur, 3 Square du Bastion, 1050 Brussels (Ixelles)

Osman Martins

Brésil

Osman Martins, maître de la tradition musicale brésilienne, joue du cavaquinho, de la guitare six cordes, chante et joue différents types de percussions. Très tôt, Osman s’intéresse à la musique et entre deux parties de football, il regarde les musiciens jouer dans la rue et se fascine particulièrement pour le « cavaquinho », petite guitare brésilienne. L’objet de ses rêves lui est offert le jour de son dixième anniversaire, et dès ce moment là, il en jouera chaque jour. A quinze ans, Osman s’inscrit à l’école Curson et prend des cours de « cavaquinho » avec le Maestro Robson Miguel, guitariste très réputé au Brésil. A la fin de son cursus, il décroche le diplôme avec grande distinction. Suite à cette formation, Osman s’affirme et est reconnu comme l’un des meilleurs joueurs de la "petite guitare" de São Paulo. En Belgique, Osman collectionne les grandes scène (Molière, Marni, Couleur Café, Esperanzah, Monde est un Village...) et les collaborations renommées de qualité (Toots Thielemans, Pierre Gillet, Maxime Blésin, Steve Houben, Renato Martins, Matt Bianco, Bai Kamara Jr...)


Commentaires | Ajouter

Hernan Reinaudo Trio (Arg) | Myrddin ft. Ana Llanes (Flamenco)

Guitarras del Sur

La chaleur du Sud et celle du son des six cordes de la guitare ont réuni deux trios qui se ressemblent et pourtant que tout sépare. Le guitariste et compositeur argentin Hernán Reinaudo tourne pour (...)

>> Lire l'article

DakhaBrakha (Ukraine)

Créé en 2004 au Centre d’Art contemporain de Kiev, le quatuor DakhaBrakha est rapidement devenu un phénomène de la World Music moderne. À travers un univers sonore puissant et troublant, le groupe (...)

>> Lire l'article

Queimada : Cecilia (B), Havelange (B/F), A Contrabanda

Bal folk

La Queimada, grand classique de la programmation Muziekpublique, redémarre la saison en trombe avec Havelange, Cecilia et A Contrabanda. Le plaisir de la danse et de la rencontre sont toujours le (...)

>> Lire l'article