Festival d'Art de Huy | Concert Gratuit - Muziekpublique Festival d'Art de Huy | Concert Gratuit
Rechercher :

Concerts

mardi 21 août 2012 , 22:00 Espace Saint Mengold, Espace Saint Mengold, Place Verte, 4500 Huy

Festival d’Art de Huy | Concert Gratuit

La sieste du dromadaire (Arg/Be)

Et si le tango était interprété par des Nord-Africains, des Pygmées ou par les Rolling Stones ? C’est là que réside l’originalité de La Sieste du dromadaire, combinant des mélodies inspirées de la tradition argentine avec des percussions africaines. La Sieste… est probablement le seul groupe de tango qui se sent plus à l’aise dans le désert qu’au salon…

Les instruments de percussion sont rarement utilisés dans le tango traditionnel, mais la forte présence africaine en Argentine à l’époque coloniale a sans aucun doute laissé des traces sur son swing typiquement sensuel. La Sieste du dromadaire rassemble ces cultures apparemment éloignées, mais qui n’ont en fait cessé d’être connectées.
- Victor Villena (bandonéon)
- Ananta Roosens (compositions, violon, violon trompette, trompette)
- Elliot Muusses (guitare électrique)
- Joris Vanvinckenroye (contrebasse)
- Robbe Kieckens (percussions africaines)

Regarder l’excellent clip vidéo "10 years Muziekpublique" de Joris et Ananta Plus d’infos



Commentaires | Ajouter

Hide & Seek Festival !

22->28 août 2016 : Concerts du monde dans des lieux insolites de Bruxelles

Les lieux les plus surprenants et emblématiques de Bruxelles s’ouvrent à sept jours de concerts acoustiques pour le Hide & Seek Festival. Une expérience unique pour découvrir les musiques du (...)

>> Lire l'article

En route pour une nouvelle année de cours !

Inscriptions 2016-2017 à partir du 22 août

L’année 2015-2016 se termine tout doucement mais une autre se prépare. Nous tenions à féliciter une fois de plus les élèves et professeurs présents sur scène lors du End of Season du 11 juin dernier, le (...)

>> Lire l'article

Bilika (Baskeland) | Hide & Seek

Concert aux Archives de la Ville de Bruxelles

A l’ère de l’Internet, voici un lieu qui paraît bien suranné. Et pourtant, de nombreux historiens, doctorants, étudiants, employés communaux ou simples passionnés s’y croisent régulièrement. (...)

>> Lire l'article